Chauffage de l’eau sanitaire par la PAC air-eau : Comment ça marche ?

La production permanente d’eau chaude sanitaire pour la maison par une solution résolument économique est possible. Celle-ci se révèle par l’installation d’une pompe à chaleur air-eau, tout en l’associant avec un ballon d’ECS, avec quelques précautions à prendre lors de la pose et pendant l’utilisation. En temps normal, la PAC air-eau est surtout utilisée pour le chauffage du plancher, et des pièces d’une habitation. Dans une version réversible, elle procure de l’air frais à l’intérieur lorsqu’il fait chaud. Comment fonctionne-t-elle alors dans un mode chauffe-eau ?

Un fonctionnement en tant que PAC aérothermique

Le puisage de chaleur depuis le milieu extérieur est l’origine du fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau. La pompe chargée d’extraire les calories injecte celles-ci dans les unités intérieures de la machine, et une transformation en chaleur s’effectue tout au long des circuits internes. Quatre principaux composants électriques sont cités dans le processus :

  • L’évaporateur
  • Le compresseur
  • Le condenseur
  • Le détendeur

Les calories sont transformées en gaz haute pression au sein du compresseur. Cette étape passe après la liquéfaction dans le circuit de fluide frigorigène. La consommation d’énergie est plus accentuée à ce stade avant que le gaz n’arrive au condenseur. Ce dernier se rend de nouveau à l’état liquide et réchauffe le circuit calorifique. Une chute de pression s’effectue au niveau du détendeur, et le cycle reprend. À noter que la production d’eau chaude est réalisée à l’étape de la transformation au condenseur.

Pour en découvrir plus sur les pompes à chaleur, obtenez plus d’infos sur le guide suivant: http://france-pompe-a-chaleur.fr/

Le système de la PAC air-eau intégrée à un ballon d’eau chaude sanitaire

Qu’il soit bien précis, la pompe à chaleur air-eau ne produit pas directement de l’eau chaude pour la salle de bains. Elle fait seulement partie intégrante de l’alimentation d’un « boiler » ou ballon destiné pour le stockage d’eau réchauffée. Il existe actuellement un modèle de chauffe-eau qui combine ces deux éléments (PAC air-eau et boiler). L’on évoque, dans ce cas, le système thermodynamique qui est capable de faire chauffer jusqu’à 1 000 litre d’eau à une température de 50 à 70°C. A savoir que le COP affiché à l’appareil se trouve dans la plage idéale (3 à 4) signifiant une performance très recherchée. En quelques lignes, le fonctionnement d’un tel type d’installation se résume par :

  • Le pompage de l’air extérieur pour l’extraction de calories à l’aide d’un évaporateur. La température d’entrée est de 7°C ;
  • Le dégagement d’air après un franchissement au niveau de l’évaporateur ;
  • La circulation de l’air à travers un élément d’insufflation à deux vitesses différentes ;
  • Le passage des calories dans l’échangeur de chaleur vers le circuit de fluide frigorigène ;
  • Une traversée au détendeur ;
  • Circulation de l’eau au condenseur
  • Le stockage de l’eau chaude dans le ballon d’eau chaude jusqu’à une température de 70°C.

La capacité de l’appareil à libérer de la température d’ECS à 70°C est sollicitée, et même recommandée pour une qualité d’eau accrue, exempte de toutes bactéries.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr

Faire appel à un expert pour être propriétaire d’une maison BBC dans le Nord

Construire une maison BBC dans le Nord est un investissement rentable. Une telle demeure peut en effet procurer de nombreux avantages. En effet, l’habitat bénéficie déjà d’une performance thermique optimale. Sa consommation d’énergie est donc réduite. Cela permet déjà au propriétaire de faire pas mal d’économie. De plus, avoir une maison BBC dans le Nord est un moyen de contribuer à la protection de l’environnement.  Notons en effet que les occupants d’une telle demeure doivent leur confort aux énergies renouvelables.

Le concept de fabrication d’une maison BBC dans le Nord est assez spécifique. C’est pourquoi, il est primordial de faire appel à un expert lors de sa construction.  Ce dernier sait choisir les orientations des fenêtres et portes afin d’optimiser les apports solaires à l’intérieur de l’habitat durant la saison froide et les minimiser durant la saison chaude. Le constructeur maison ossature bois nord doit en même temps prendre en compte les conditions climatiques locales afin de mieux protéger les occupants de l’habitation contre les vents froids et les pluies.

Même si le futur propriétaire de maison en ossature de bois passive nord est libre de choisir l’architecture du bâtiment, tous les éléments indiqués ci-dessus sont à prendre en considération. Ainsi, il doit se référer aux conseils du constructeur. Néanmoins, ce dernier doit respecter le style architectural choisi par le client.

Une maison BBC dans le Nord devrait également être un habitat étanche qui peut assurer une protection optimale au propriétaire. C’est pourquoi, le constructeur doit choisir avec soin les matériaux de construction. Le but est d’éviter les ruptures des ponts thermiques à l’origine de la déperdition de chaleur.  Enfin, puisque l’installation d’équipements de chauffage et de ventilation est toujours nécessaire malgré la performance énergétique de l’habitat, le constructeur doit privilégier les matériels écologiques comme les pompes à chaleur ou les chauffages fonctionnant avec de la biomasse.

batiment basse consommation

Avant d’engager un constructeur de maison BBC dans le Nord donc, il est primordial de bien s’informer sur ses réelles compétences et ses expériences. Il doit maîtriser les normes de construction en vigueur. Il doit également connaître l’approche constructive la plus appropriée en fonction des conditions météorologiques dans le Nord.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr

Les particularités du film chauffant

Le film chauffant est un excellent système de chauffage qui allie efficacité et esthétique pour s’adapter à tous les types de bâti. Son utilisation est devenue populaire notamment dans les constructions neuves, mais beaucoup de gens l’utilisent aussi dans leur projet de rénovation de plancher chauffant. Le film chauffant se distingue du plancher chauffant standard par son principe de chauffage par rayonnement sur les murs, les objets et les personnes. Le système ne chauffe pas directement l’air, ce qui permet aux occupants d’avoir un air frais dans la pièce tout en bénéficiant d’un chauffage optimal. Ainsi, il n’engendre pas un brassage de poussière et n’assèche pas l’air. La régulation du film chauffant est contrôlée par des thermostats installés par zone.

Le film chauffant à micro plaques de carbone émet la chaleur par rayonnement, ce qui assure aux occupants un environnement plaisant et confortable. Comme ce type de plancher chauffant ne nécessite pas d’être recouvert par une chape de béton, le coût de l’installation et de l’exploitation est relativement bas. On note aussi l’absence de maintenance pour une durée de vie estimée à environ 30 ans. Le film chauffant est le futur du chauffage pour les maisons individuelles et les résidences collectives, mais aussi pour les écoles, les bâtiments commerciaux et industriels.

https://docs.google.com/drawings/d/1iTVhx2GZKZH8KnUbhnGwQ1uQonoUlQTsehKZxrpv4rg/edit?usp=sharing

Le film chauffant se distingue sa haute efficacité (jusqu’à 50% d’économie). Le chauffage par rayonnement assure une agréable sensation de chaleur, diffusée de manière homogène dans toute la pièce. En effet, le film chauffant garantit une même température de chauffage à chaque coin de la pièce, à la différence d’autres systèmes de chauffage standard. L’économie d’énergie électrique avec un chauffage par rayonnement est obtenue par une température réglée au plus bas de façon à obtenir une température thermique optimale dans la pièce. L’installation assure une économie d’énergie jusqu’à 50 % par rapport à un plancher chauffant électrique standard de type radiateur, serpentin ou chauffage fioul. Outre l’absence de brassage de poussière, il n’émet non plus de bruit, de vibrations, de gaz nocifs ou d’onde électromagnétique nocive. Cette dernière est souvent la source de mal de tête et migraine.

Retrouvez Euroradiant sur Facebook: https://www.facebook.com/EuroRadiant-570087886488172

EPSON DSC picture

Dès l’achat, le film chauffant se distingue par des coûts d’acquisition réduits. Il est proposé deux fois moins cher qu’un plancher chauffant standard. Pour ce qui est de l’installation et de l’exploitation, l’utilisation de ce chauffage est aussi très avantageuse dans la mesure où il n’existe pas de tuyauterie ou de câblage à installer, ni de gros travaux à prévoir. Le film chauffant est compatible à tous les types de revêtement de sol : plancher flottant, carrelage, lino, etc. De plus, il ne nécessite pas d’entretien et les composants ne présentent pas d’usure, car le système n’est jamais en surchauffe. Le film chauffant est constitué de plusieurs micros plaques de carbone éparpillées sur un rouleau de film plastique. Au contact avec le conducteur électrique en argent, les plaques de carbone produisent rapidement de la chaleur et assurent un chauffage résiduel dans la pièce. Les occupants ont même la possibilité d’emporter avec eux le rouleau de film chauffant en cas de déménagement s’il a été posé sous un revêtement flottant.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr